Archives de l’étiquette : dark-ambient

Underwood

UNDERWOOD (Sub Rosa) Sub Rosa s’est montré assez prolifique ces derniers temps. Underwood permet de faire le point, au hasard des albums et des compilations, entre les sorties récentes (Nûs, Scanner, Seefeel, Mouse On Mars, David Shea) et celles à venir (Bill Laswell, Nuuk Posse). En ce qui concerne le futur, on notera un titre …

Continuer à lire »

Gas Narkopop

GAS « Narkopop » (Kompakt) On patiente près de 5mn avec un premier morceau qui ne donne à entendre qu’une frise harmonique vaporeuse. Passé ce préambule, on retrouve l’ambiance et les éléments des précédents albums que Wolfgang Voigt a signés sous le nom de Gas : de longues nappes symphoniques et, un peu en retrait, des rythmiques …

Continuer à lire »

Michal Wolski

MICHAL WOLSKI « La Mer » (Recognition Records) Sauf une traversée « Transatlantique » où les rouleaux se font plus sourds et menaçants, dans l’ensemble ce voyage ambient-dark / drone-indus se déroule sur des mers d’huile (« Mer Caspienne », « Mer Noire », « Mer de Beaufort », « Mer de corail », etc.). publié dans MCD #82, juillet-septembre 2016

Drøne

DRØNE « Reversing into the future » (Pomperipossa Records) Derrière ce projet dark-ambient / electronic-noise / field-recordings grand teint, deux vieilles connaissances : Mike Harding (cheville ouvrière du label Touch) et Mark Van Hoen (Locust, Scala, etc.) qui avait auparavant déjà envoyé deux ballons d’essai sur Ash Int. publié dans MCD #82, juillet-septembre 2016

Wild Shores

WILD SHORES « Optophonia » (Optical Sound) Entre musique et installation, images et lumières, le collectif Wild Shores a toujours eu une démarche pluri-disciplinaire dans laquelle la poésie et les machines se répondent. Un dialogue réitéré lors d’une performance opto-phonique dont le label Optical Sound a immortalisé la bande-son. Une musique, sombre, répétitive et hypnotique, qui transfigure …

Continuer à lire »

Janek Schaefer

JANEK SCHAEFER « Migration » (Bip Hop) La danse contemporaine est de plus en plus friande d’expérimentation musicale. Mais à l’exemple des installations sonores, les bandes-son ou compositions exclusives qui accompagnent les ballets sont parfois indéchiffrables sur disque; tant ce genre de textures acoustiques est inséparable de sa « mise en situation »… Un CD étant dénué du contexte, …

Continuer à lire »

Demdike Stare

DEMDIKE STARE Tryptych (Modern Love) Rattaché un peu vite à la scène dubstep, Demdike Stare sait aussi explorer des territoires encore plus sombres et caverneux, à la frontière de l’indus, de l’ambient-dark et du dub minimal et tribal (cf. « Librairy of Solomon book #2 »). Nous nous souvenons encore de Symbiosis, l’album par lequel nous avions découvert …

Continuer à lire »

Voices From The Lake

VOICES FROM THE LAKE « Live At Maxxi » (Editions Mego) Enregistré en octobre 2014 à Rome dans le cadre de l’exposition Open Museum, Open City au MAXXI (Musée des Arts du XXIème siècle), ce live dark-ambient plein de circonvolutions d’où peuvent surgir quelques stridences maîtrisées, l’esquisse d’un groove ou le tintement d’une guimbarde se conclut sur …

Continuer à lire »

Biosphere / Deathprod

BIOSPHERE / DEATHPROD « Stator » (Touch) En marge de la réédition augmentée de son premier album Microgravity sur son propre label Biophon, Geir Jenssen aka Biosphere partage de nouveau l’affiche en alternance avec Deathprod sur cet album aux titres sombres et étranges. > www.touch33.net   publié dans MCD #78, juin-août 2015

Silk Saw

SILK SAW « Imaginary Landscapes » (Kotä) Gabriel Séverin et Marc Mœdea réactivent Silk Saw après 10 ans de sommeil. On les retrouve sur leur terrain de jeu favori, entre expérimental, IDM, post-indus et dark-ambient dispatchés au travers de sonorités grésillantes, rugueuses, métalliques, et un moment apaisant (« Enough slaps »). Il existe une édition « parallèle » en vinyl… > …

Continuer à lire »