Archives de l’étiquette : Frank Bretschneider

Two Point Two

TWO POINT TWO (12k + LINE) On connaissait les split-albums qui réunissent deux artistes le temps d’une réalisation ponctuelle, et bien voici une compilation qui fédère deux labels, 12k et LINE, évoluant en parallèle sur le même créneau musical. En l’occurrence de l’electronica cérébrale et abstraite… Sur le 1er volet, 12k aligne notamment Taylor Deupree, …

Continuer à lire »

Clicks & Cuts 3

CLICKS & CUTS 3 (Mille Plateaux) Tout ou presque a déjà été dit sur les clicks et les cuts qui parsèment aujourd’hui la quasi-totalité des productions « minimal-electronic ». Et c’est peut-être pour cette raison que ce troisième volume ne s’accompagne d’aucun texte théorique et explicatif comme c’était le cas sur les deux premiers volets. Mais il …

Continuer à lire »

Clicks & Cuts 2

CLICKS & CUTS 2 (Mille-Plateaux) Il fut un temps où il y avait des « bleeps » et accessoirement des « clonks »… Désormais, il y a des « clicks & cuts ». Depuis la publication du premier tome de cette compilation-manifeste, cette expression est devenue synonyme d’un courant à part entière de l’electronica high tech. En soient, ces bruits parasites …

Continuer à lire »

Ozmotic

OZMOTIC « Liquid Times » (Folk Wisdom) Le duo italien Ozmotic est de retour avec ce nouvel album plein de sonorités intrigantes, qui hésite entre « ambient-noise-IDM ». Outre une prolongation de leur précédente collaboration avec Fennesz, présent ici sur 2 morceaux, on note aussi les remixes de Senking et Frank Bretschneider en conclusion de cet opus labyrinthique et …

Continuer à lire »

Elektra 2015

ELEKTRA #16, post-audio Retour sur la 16ème édition du festival Elektra marqué, cette année, par le lancement de la première Biennale Internationnale d’Art Sonore. Placée sous le signe du « post-audio », la programmation interroge l’influence du sonore sur notre psyché, explore les différents phénomènes d’écoute, propose de nouvelles modalités d’interrelation entre le son et l’image au …

Continuer à lire »

Frank Bretschneider

FRANK BRETSCHNEIDER « Isolation » (LINE) Presque inaudible (stricto sensu) en écoute simple, cette succession espacée d’infra-sons, de bruits blancs, d’effets de masse, de chuintements ou d’aigus persistants, était à l’origine une installation sonore destinée à illustrer les conséquences de la privation sensorielle à laquelle ont été soumis des prisonniers (politiques pour la plupart). > www.lineimprint.com publié …

Continuer à lire »