Catégorie : science-fiction

Le monde, tous droits réservés

Pour mieux mettre en valeur leurs arguments, les partisans du “libre numérique” se plaisent à souligner l’inanité du copyright en matière culturelle. Ces “pirates” caricaturent l’arsenal répressif qui se met en place pour contrer les copies de logiciels et de fichiers musicaux, en imaginant une société où le prêt des livres serait taxé, voire interdit, …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/le-monde-tous-droits-reserves/

La musique du sang

La musique du sang de Greg Bear est paru à l’origine en pleine explosion cyberpunk (1984). L’histoire fait penser à La mouche (nouvelle de Georges Langelaan, soit dit en passant…). Il s’agit d’un laborantin, un peu potache, genre adolescent attardé, qui profite de son boulot pour mener ses propres expériences sur des bio-puces, premières pierres …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/la-musique-du-sang/

Le temps du voyage

Roland C. Wagner, l’auteur des Futurs mystères de Paris s’offre un divertissement cosmique avec Le temps du voyage. Une histoire interplanétaire à la Jack Vance : un agent est chargé d’enquêter sur une sorte de secte qui a favorisé l’émergence du progrès technologique sur une lointaine possession de la fédération galactique. Il y découvre une variété …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/le-temps-du-voyage/

Maître de l’espace et du temps

La récente adaptation du Guide du routard galactique de Douglas Adams prouve que le nonsense, cet humour absurde mais logique, appliqué à des péripéties cosmiques séduit un public qui dépasse le cercle des initiés. Il devrait en être de même du livre de Rudy Rucker, Maître de l’espace et du temps. Imaginez l’histoire : votre vieux …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/maitre-de-lespace-et-du-temps/

Permanence

Nous sommes donc seuls. Les autres espèces spatiopérégrines de la galaxie n’ont pas la possibilité ou le désir de nous tenir compagnie. Enfin, en théorie… Car lorsque Rue Cassels — l’héroïne de Permanence, le nouveau roman de Karl Schroeder — découvre par hasard un étrange satellite, cette certitude est remise en cause. Pas de chance, …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/permanence/

Les conjurés de Florence

Paul J. McAuley nous entraîne sur les traces des Conjurés de Florence, au XVIe siècle, dans un monde parallèle, en vertu des lois de l’uchronie. Là aussi le principe de base — “que ce serait-il passé si…” — a contribué à forger un sous-courant de la SF, le steampunk. C’est-à-dire des variations historiques et sociologiques …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/les-conjures-de-florence/

Toi l’immortel

Avec Toi l’immortel — prix Hugo 66, ex æquo avec Dune de Frank Herbert — Roger Zelany nous raconte une “histoire de la fin des temps”. Il aura suffi de Trois Jours pour atomiser la terre et contraindre les rares survivants à s’exiler sur les planètes de la Confédération végane (du nom des petits hommes bleus …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/toi-limmortel/

Tracés du vertige

La SF se conjugue toujours au futur… C’est la conviction d’Al Sarrantonio qui nous propose trente nouvelles pour redéfinir l’imaginaire de demain. L’idée ambitieuse de son recueil intitulé Tracés du vertige étant de proposer des textes susceptibles de baliser le terrain pour les 25 prochaines années, sur le modèle des Dangereuses visions de Harlan Ellison …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/traces-du-vertige/

Le Temps n’a pas d’odeur

Une histoire qui nous embarque dès les premières lignes tout en développant un climat singulier : c’est le propre de la nouvelle, format dont Gérard Klein vante les mérites en préambule à la réédition de son livre, Le Temps n’a pas d’odeur. Des remarques à asséner férocement aux amateurs de cycles interminables et indigestes : dans un …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/le-temps-na-pas-dodeur/

Earthwind

A contrario des spéculations bio-technologiques, la menace ou du moins l’inquiétante étrangeté de l’espèce humaine peut provenir de sa stagnation, voire d’une régression scientifique… Un “feedback” d’autant plus bizarroïde qu’en ce début de troisième millénaire l’homme maîtrise parfaitement le voyage intersidéral. Imaginez donc le désarroi qui saisit le capitaine Gorstein et son équipage quand, partants …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : http://www.wtm-paris.com/earthwind/