«

»

Japanease

JAPANEASE
"A 120 track electronic dance music project for Japan"
(WordAndSound / WhatPeoplePlay Records)
japanease

Et de trois ! Après Kompakt et Antiopic, c'est au tour du distributeur allemand WordAndSound de faire ses bonnes œuvres au profit des survivants au tremblement de terre et du tsunami qui a suivi. Sobrement intitulée Japanease (avec le "e" inversé), cette triple compilation digitale verra ses bénéfices reversés à une association germano-japonaise basée à Hambourg (Deutsch-Japanische Gesellschaft) pour des actions dans la région de Sendai/Miyagi. Les labels représentés — Art Of Vengeance, Cadenza, Cocoon, Colourful Recordings, Desolat, Dial, Diynamic, Doppler, Electric Deluxe, Mobilee, Moon Harbour, Mule, Rotary Cocktail, Smallville, Stir15, Poker Flat, Wir, etc. — indiquent que la tonalité générale est assez dancefloor, tendance tech-house, avec des incursions plus deep, synthétiques, minimales ou au contraire plus cabossées… La liste des participants est impressionnante. On se contentera de citer, par ordre d'apparition, quelques figures de proues comme Wolf + Lamb, Aril Brikha, Matthias Meyer, Tiefschwarz, Nathan Fake, Resoe, Technasia, Terence Fixmer, Ahmet Sisman, John Tejada, Loco Dice, Koletski, Ambivalent, Steve Bug, Sierra Sam, Layo & Bushwacka, Sasha Dive, Prins Thomas… Du beau monde, mais aussi des artistes moins connus qui assurent une grande amplitude au tracklisting qui contient, par ailleurs, de nombreuses exclusivités; en particulier sur le 3e volet.
> www.whatpeoplesay.com/japanease

 

Laurent Diouf
publié sur Digitalmcd.com, avril 2011