«

»

Jana Winderen

JANA WINDEREN
"Energy Field"
(Touch)
jinderenenergyfield

Trois longues plages pour un total de cinquante minutes, c'est ainsi que ce partage cet album. Artiste sonore et curatrice (que ce mot est laid…), Jana Winderen est une "chasseuse de son" qui n'hésite pas — comme Chris Watson qui émarge également sur le label Touch et à qui l'on pense irrésistiblement dans ce contexte — à parcourir le monde, armée de puissants micros. En l'occurrence des hydrophones, puisque les enregistrements rassemblés sur cet opus ont été collectés aux abords et dans les eaux froides de Norvège, de la Mer de Barents et du Groenland… ! Le croassement d'un oiseau, non identifié, donnant le ton au début de la première pièce. Brrr… Au propre comme au figuré, nous plongeons dans un monde glacial et glaçant, inquiétant, qui bruit de mille clapotis et craquements. Cet environnement est souligné par des drones et un habillage électronique discret. Jana Winderen nous fait vivre ainsi une expérience acoustique en 3D.

Laurent Diouf
publié dans MCD #59, juillet-août 2010