«

»

Antiphony

ANTIPHONY
(Ash Int.)
antiphony
Dans la lignée de “Mesmer Variations” et “A Fault In The Nothing”, ce somptueux double Cd est articulé autour d’une thématique : les miroirs soniques de la défense aérienne britannique. Ces ancêtres du radar inspirent Disinformation. En effet, la manière de Scanner, Joe Banks traque tout ce que le spectre sonore compte comme hautes et basses fréquences; avec une prédilection pour les signaux émanant des systèmes militaires. Le résultat est souvent éprouvant pour les tympans. Pour son maxi “Ghost Shells”, il nous mettait en garde contre une écoute prolongée au casque. Ce EP, ainsi que ses albums “Stargate” et “R&D” servent de toile de fond à cette réalisation. Une trame sur laquelle viennent s’enchevêtrer Atom Heart, Chris & Cosey, Mark van Hoen, LOSD, Mark Poysden, S.E.T.I., People Like Us, Kapotte Muziek, Marc Behrens, John Duncan, Zbigniew Karkowski, etc. Ce n’est donc pas uniquement une collection d’interférences, de bruits blancs et autres sonorités indomptables. C’est de l’ambient-electronic dans sa forme la plus pure, la plus expérimentale aussi. De temps à autre, quelques rythmiques dérangeantes émergent de ce maëlstrom. Une mise en onde singulière et souveraine.

 

Laurent Diouf
1997