«

»

Yagya

YAGYA
« Will I Dream During The Process ? »
(Sending Orbs)

Dix ans après les premières réactions en chaîne déclenchées par Maurizio, Aõalsteinn Guõmundsson alias Yagya revendique et continue d’exploiter cette veine deep, minimale et dubby. Avec succès, comme on avait pu le constater sur son précédent (et unique) album paru à l’époque sur Force Inc. Music Works en 2002, Rhythm Of Snow. Évidemment, ce nouvel opus n’intéressera pas ceux qui papillonnent de style en style au gré de modes éphémères… Qu’ils crèvent, aurait dit feu le Professeur Choron ! Car, dans le genre, ils se privent d’un disque magistral. Ne vous fiez pas à la pochette qui évoque plutôt, par son graphisme léché, un délire trance-ambient. Ici les ambiances sont sombres, balayées par un souffle insidieux avec une rythmique assourdie et lointaine qui cogne péniblement comme un coeur asthmatique puis se métamorphose en dub stratosphérique et/ou en techno somnambulique. Grand.

Laurent Diouf
publié dans Coda #124, juillet-août 06