«

»

Yagya

YAGYA
« The Rhythm Of Snow »
(Force Inc.)

On finissait par désespérer, mais l’Islande a enfin un artiste digne de ce nom… Ni vocalises, ni maniérisme « trip-popisant », Aalteinn Gumundsson alias Yagya donne la réplique à la scène « minimal-techno » allemande. Outre Philip Glass et Brian Eno, il revendique en effet, haut et fort, être sous l’influence de Gas et l’écurie de Basic Channel. Il est donc parfaitement logique de le retrouver sur Force-Inc; la maison-mère de Mille-Plateaux & Co. qui, production après production amplifie les réactions en chaîne déclenchées à l’origine par Maurizio et ses sbires. Sur ce plan, son album est loin d’être révolutionnaire, mais il applique juste avec talent et efficacité les méthodes mises en place par ses prédécesseurs. Aalteinn Gumundsson développe ce fameux groove à la fois organique et crépusculaire, dubbisant et planant, hypnotique et numérique en lui conférant une patine, un grain « vinylique » en rajoutant du souffle et quelques clicks, des bruits d’eau, de pluie et de foule en arrière-fond, de manière presque subliminale. Ce qui fait la différence avec les nombreuses autres réalisations qui labourent ce terrain post-technotronique, c’est la qualité des ambiances qu’il développe. Sur dix morceaux, pas un seul ne plombe l’atmosphère à la fois subtile et fragile de cet album d’exception.

Laurent Diouf