«

»

Warp20 (Unheard)

WARP20 (UNHEARD)
(Warp)
warp20
L’année 2009 aura vu le label Warp atteindre l’âge vénérable de 20 ans. On en aurait presque les larmes aux yeux, tant ce nom reste synonyme de l’arrivée de l’intelligent-techno et autres hypnotics grooves d’où ont émergé LFO, Polygon Window (aka Aphex Twin), B12, Speedy J, Sabres Of Paradise, Autechre, Kenny Larkin, Richard H. Kirk… Des « pionniers » qui offraient une alternative à la techno pataude et binaire qui sévissait dans les raves en proposant une musique électronique résolument dédiée à l’écoute. Curieusement, cette première vague d’artistes, fondatrice de la renommée du label, n’a pas beaucoup été mise en valeur dans le cortège de CDs qui ont été pressés à l’occasion : Warp20 (Recreated), Warp20 (Chosen), Warp20 (Box set). Cette version « unheard » étant l’ultime anthologie marquant cet anniversaire. Un recueil de raretés qui s’ouvre sur très bon titre ambient, une nouveauté de Boards Of Canada ! Groupe symbole de la génération qui débarqua ensuite avec de l’electronica compliquée et cérébrale (cf. Squarepusher, etc.)… On retrouve également Plaid et Seefeel, là aussi très abstrait, ambient. Et les derniers arrivés : Clark, Flying Lotus… Mais notre préférence va à l’elektro mélodique et délicieusement rétro d’Elecktroids et au « mega donutz dub » de Nightmares On Wax.

Laurent Diouf
publié dans MCD #56, janvier-février 2010