«

»

Vromb

VROMB
« Interlüder »
(PflichtKauf)

C’est un peu comme une bouilloire. Au début, l’eau frémit puis, de secondes en secondes, la mécanique des fluides s’accélère. Un sifflement se fait entendre… Il est alors temps de couper la source de chaleur. La pression se relâche. Le rythme se ralentit. Le son se (dé)module lentement. « Animation », Répétition », « Inversion » : de ce point de vue, les trois premières pièces de ce mini-album (40 mn) sont exemplaires. L’autre « bloc », composé de deux autres titres, relève de l’acharnement thérapeutique : des stridences maîtrisées évoquent le crissement d’un métro dans une courbe (« Interlude ») puis une rythmique, en apparence plus désordonnée, conclue sur une touche festive (« Carnaval »). Hugo Girard est un des maîtres de la mouvance ambient-techno-indus. Difficile d’expliquer à ceux qui ne sont pas réceptifs à ce type de sonorités, froides et structurées comme un mécanisme d’horlogerie, le bien-fondé de notre émoi. Question de feeling. Chacun son karma…

Laurent Diouf
publié dans MCD #43, nov-dec 07