«

»

Vromb

Vromb
« Le Facteur Humain »
(Ant Zen)

Cobayes ou victimes d’hallucinations auditives ? Dans quelles histoires nous entraîne cette extraordinaire expérience auratrive menée par ces Québécois ? Pour cerner cette glorieuse réalisation techno-indus / ambient-electronic, on invoquera une fois encore Starfish Pool et les signatures de Reload-Ambient (Phlegm, Seekness, etc). Mais francophonie oblige, il est préférable de se tourner vers Le Syndicat, période « sous la morsure du fouet, j’éprouve un plaisir indicible »… C’est tout aussi mordant et électro-tonique ! Très synthétique, la « Présentation » évolue vers une architecture pleine d’angles morts (« Le Facteur Humain V »), mais qui finit par être groovy (« Transmodulation Amp 3 »). À ces rondeurs inattendues succède une sublime « Ontogénèse ». Un morceau speed et hypnotique, presque trance-core, mais sans le moindre Bpm. Très fort ! Ensuite, les rythmiques déferlent dans un chaos de sonorités trash et aigu, limite hard-core. Les commentaires sur les effets de l’amplication des ondes ultratoniques nous laissent dans l’expectative. Fiction ou réalité ? Peu importe. Ces samples, en français, nous téléportent dans une autre dimension. À écouter d’urgence !

Laurent Diouf