«

»

Vibrö 2

VIBRÖ
« n°2 – Winter 2004 : The broken tales issues »
(Vibrö)

La deuxième édition de Vibrö est disponible depuis peu. La première version proposait, en particulier, des captations et sculptures audio de Chris Watson, Project Dark, Mika Vainio (Pan Sonic) et Vincent Epplay. Cette fois-ci, ce sont douze autres « designers sonores » qui sont « exposés »; dont Scanner, RadioMentale, Globi, Aki Onda, Serge Comte, Ryoji Ikdea… Un portfolio et des photos / cartes avec, au dos, un petit descriptif biographique de chaque artiste mobilisé sur ce projet nous permettent de restituer leurs intentions. Pour autant, n’allez pas croire que Vibrö est une énième anthologie expérimentale. Que nenni. C’est plutôt un objet hybride. Un disque, certes, mais aussi un site web et un magazine trimestriel dont le but est de promouvoir des démarches artistiques dont la matière première est le son. Au-delà de leurs consonances laptop, ambient-electronic ou électro-acoustiques, les morceaux puisent leur raison d’être dans un background cinématographique, encyclopédique, audio-graphique et/ou radiophonique (rayez la mention pas forcément inutile). Comme le souligne l’édito de cette seconde livraison, le lien essentiel entre les pièces de cette nouvelle compilation se révèle sous la forme d’une fragmentation du récit. Une brisure qui met à nu les textures, les structures et parfois les vocaux pour constituer, au final, un tracklisting d’une sensibilité à faire frémir un « écorché vif »…

Laurent Diouf