«

»

Uusitalo

UUSITALO
Tulenkantaja
(Huume)

L'album Vapaa Muurari Live, paru naguère sur Force Inc. Music Works était une suite de borborygmes numériques agités à intervalles réguliers par une pulsation synthétique. Ce projet parallèle de Vladislav Delay était en quelque sorte une "réplique" de ses autres opus Anima, Entain et Multila qui cherchaient un équilibre incertain entre ambient-glitch, clicks-n-cuts et minimal-groove… Et bien, oubliez tout ça ! Tulenkantaja est résolument techno. Bon, c'est pas du hardcore. Le tempo est assez tranquille et l'atmosphère plutôt allègre sous l'effet d'un chapelet de notes lumineuses. La musique de Vladislav Delay a donc émergé du brouillard d'effets, de filtres et de bruits parasites qui lui conférerait une dimension organique pour s'infléchir vers des territoires plus ludiques. Et, tout en étant moins introspectives et expérimentales, ses compositions ne sont pas non plus racoleuses comme la house ce qu'il signe sous le pseudo Luomo ou l'elektro-clash qu'il commet avec sa copine AGF. Sauvé. Reste que cet album manque sans doute de caractère pour séduire les clubbers et de profondeur narcotique pour satisfaire aux exigences du home-listenning…

Laurent Diouf
publié dans MCD #36, sept.-oct. 06