«

»

Unn

ÜNN
Relief
(Elektrolux)

Bien que moins entrelacé que sur Delay, le précédent album de Franck Rückert, le track-listing reste compact; naviguant au plus près des rives de l'electronica groovy. Outre cet antécédent, Ünn était présent sur les fameuses séries Ambient Diary et Elektro Codes de ce même label. Rien de surprenant à cela puisqu'il saupoudre ses compositions de gimmicks empruntés aux courants fétiches d'Elektrolux. Ce qui ne l'empêche pas d'être, à l'occasion, un brin trancey ("Reopen") ou franchement synthétique ("Two"). On le surprend même à se lancer dans des constructions dub-n-drum ("Chemical") après avoir fait preuve d'une froideur excessive ("Harmonic / Discordant"), oppressante mais urbaine à l'image du visuel de sa pochette…

Laurent Diouf