«

»

Ulf Poschardt

uposchardtDJ CULTURE

Les temps sont fastes… Notre bibliothèque s’étoffe de mois en mois. Après l’ouvrage foisonnant d’Ariel Kyrou sur la rébellion technoïde au travers des âges, voici une solide histoire de l’art du DJing écrite par le journaliste allemand Ulf Poschardt. La chose s’intitule tout simplement DJ Culture, et c’est édité par Kargo qui avait précédemment mis sur le marché le bouquin de David Toop, Ocean Of Sound, ainsi que celui de Skiz Fernando sur les News Beats du hip-hop. Du solide, donc.

Ulf Poschardt retrace en effet méticuleusement les grandes étapes qui ont présidé à la constitution du DJ dans les musiques actuelles. Des pousseurs de disques qui accompagnèrent l’expansion de la radio aux icônes technoïdes… Des techniques archaïques aux créations artistiques… Son analyse scanne les deux pôles — le disco et l’identité homosexuelle / le hip-hop et les ghettos blacks — qui continuent de miner « la planète dancefloor »… Et vous, vous êtes rap ou techno ?…

Bien documenté et carré, offrant un regard particulier sur « la culture club », ce livre souffre néanmoins d’une sous-évaluation criante de la sphère reggae-dub malgré un « bonus-track » sur les infra-bass écrit a posteriori. Le « pull up, selector ! » des sound-sytems valant bien les « rewind » des soirées drum-n-bass… Et introniser Mad Professor, producteur de hip-hop (p. 314) dénote sans doute une confusion avec le ragga…

Moins drôle, la façon dont est tout aussi brièvement abordée l’indus, et par voie de conséquence l’EBM (en mentionnant qui plus est R&S comme label représentatif !). Et surtout, bien qu’il y ait beaucoup à dire sur « la part maudite » de ces courants fondateurs, il est pour le moins crispant de les voir réduits aux pires clichés de fascisme et d’ultra-violence… Pas glop !

Ulf Poschardt, DJ Culture (Éditions Kargo)

Laurent Diouf
publié dans CODA, février 2003