Archives de l’étiquette : drum-n-bass

1.8.7.

1.8.7. « The Cities Collection » (Liquid Sky) Vous vous souvenez de When Worlds Collide ? Eh bien, ce nouvel album est aussi puissant que ce précédent forfait. Peut-être même encore plus efficace, car plus recentré sur les rythmiques. Joe Lesesne, Jordana LeSesne productrice émérite, nous balance sans sommations neuf longs titres de jungle surpuissante. De la drum-n-bass …

Continuer à lire »

1.8.7.

1.8.7. « When Worlds Collide » (Liquid Sky) De l’autre côté de l’Atlantique, la jungle fait des émules. Ils trouvent refuge sur Liquid Sky qui a édité un bon nombre de compils (“I Love NY Jungle / Fuck Jungle”) et d’albums, dont celui de DJ Soul Slinger (“Don’t Believe”). Avec cette nouvelle réalisation, ce label prouve que …

Continuer à lire »

Concord Dawn

CONCORD DAWN « Chaos By Design » (Uprising Records) Allez, pour une fois, vantons-nous un peu… Dès l’année 2000, le duo néo-zélandais Concord Dawn figurait sur nos playlists avec leur premier album éponyme qui nous avait littéralement cloués par sa « force obscure ». L’année suivante, Matt Harvey & Evan Short avaient récidivé en sortant un autre manifeste drum-n-bass …

Continuer à lire »

Concord Dawn

CONCORD DAWN « Disturbance » (K.O.G. Transmissions) Les prototypes de GrooveRider, le K.O. technique de Doc Scott (« Shadow boxing »), les frasques de Cativo dans l’ombre de Position Chrome, la topographie urbaine de 1.8.7., la noirceur sidérale de PCM et Ambush et, plus récemment, les délires mécaniques de DieselBoy : toutes ces références ont en commun une approche …

Continuer à lire »

Concord Dawn

CONCORD DAWN « Uprising » (Uprising Records) Comme ce fut le cas pour la scène brésilienne (DJ Marky & co.), la mouvance drum-n-bass néo-zélandaise a eu besoin de l’imprimatur de l’Angleterre pour être reconnue à sa juste valeur. Ainsi, malgré 2 albums magistraux au compteur, dont l’étonnant Disturbance, Concord Dawn n’a trusté que tardivement la playlist des …

Continuer à lire »

Cyantific

CYANTIFIC « Ghetto Blaster » (Hospital Records) C’est un nom que l’on voit revenir régulièrement dans le circuit de la drum-n-bass britannique et pourtant, Jon Stanley et Matt Whitehead n’avaient jamais encore sorti d’album. Et à l’écoute de ce disque, on constate qu’ils n’abandonnent rien ni personne, pour reprendre une formule de saison, puisqu’ils ouvrent sur un …

Continuer à lire »

Club Meets Dub 4

CLUB MEETS DUB « V4.0 » (Zip Dog Rec.) Hormis les couleurs, la pochette n’a pas changé. L’orientation de ce recueil non plus : la connexion techno / dub est toujours de mise. D’emblée, Serious Danger donne le ton avec un excellent titre, warrior et incisif. Cette première bordée est suivie par un matraquage franchement hard-tech asséné par The …

Continuer à lire »

Chris Carter

CHRIS CARTER « Apply The Breaks » (Botchit & Scarper) De ce forcené des platines, on ne connaissait qu’un maxi au titre évocateur : Echo Babylon. Un morceau qu’il a bien évidemment incorporé dans ce mix, très elektro-breakbeat, où figure entre autres Atomic Hooligan, Soto, JHZ, Backdraft, Sicknote et Aquasky vs Masterblaster… Bref, une bonne sélection, festive et …

Continuer à lire »

Cativo

CATIVO « 3 Seconds Is Now » (Position Chrome) Même si vous passez à côté du premier titre par manque d’attention, vous serez happé par le « cinquième élèment » de ce tracklisting sauvage qui, comme le suivant, incarne à merveille la spécificité de cet album. Soit de la drum-n-bass teigneuse qui, paradoxe géométrique, est à la fois ronde …

Continuer à lire »

Calcutta Cyber Cafe

CALCUTTA CYBER CAFE « Drum + Space » (Omni) Un voyage sans escale en direction de Calcutta. Un métissage virtuel qui unit l’ambient à des dérives bass & drum parfumées de senteurs orientales. Quelques vocaux et des samples apportent une coloration dite « ethnique ». Et si l’Inde était un chill-out permanent ? Les « drums » se partagent entre boîtes …

Continuer à lire »

Articles plus anciens «