«

»

Robert Charles Wilson

Blind Lake
Trente-huit, c'est le nombre de chapitres de Blind Lake, le nouveau roman de Robert Charles Wilson. L'auteur de Darwinia brode sur les ordinateurs quantiques qui permettent, par le biais de miroirs en mercure liquide, d'observer d'étranges créatures aux allures de crustacés qui se dandinent à des années-lumière. Évidemment, un tel site d'observation est aussi dangereux et surveillé qu'une centrale nucléaire. Ce sont des drones de combat qui veillent au grain. Depuis quelque temps, ils tirent sur tout ce qui bouge : zone interdite. Mais le plus inquiétant, ce sont les phénomènes anormaux qui "animent" les machines des scientifiques…

Robert Charles Wilson, Blind Lake (Denoël / Lunes d'Encre)

Laurent Diouf
publié dans MCD #32, janv.-fév. 2006