«

»

Quest

QUEST
« Hic Locust Quest »
(Oblique Soundscapes / Noise Museum Rec.)
quest
C’est une grosse pointure qui vient de rejoindre Noise Museum. Quest est un projet solo que l’on doit à Frans De Waard. Ce personnage est l’une des têtes pensantes du label Staalplaat. Il est aussi partie prenante dans diverses formations dont la plus parlante pour les technoïdes avertis est sans aucun doute Beequeen. En comparaison, Quest est moins rugueux. Basé sur des archives inédites, “Hic Locust Quest” est un concerto d’ambient-electronic. Un canevas de textures synthétiques qui ondulent, presque sans fin, au gré des variations apportées par les machines (“Ouest 1 et 2”). Trois long tunnels dans lesquels on finit par se perdre, désorienté par de multiples changements de cap. Cet enchevêtrement de séquences digitales est à peine troublé par des ébauches rythmiques. Le final est assez trash et étouffé, dans le ton des compositions dark-ambient de Gas. Magistral !

Laurent Diouf
1997