«

»

Pierre Schaeffer

pschaefferTECHNIQUE DES ARTS-RELAIS

On ne présente plus Pierre Schaeffer, père de la musique concrète et fondateur du GRM. On connaît ses études pour bruits (chemins de fer, tourniquets) et objets (étendus, multipliés, exposés, liés, rassemblés), ainsi que sa Symphonie pour un homme seul et autre Bidule en ut composés avec Pierre Henry. Mais ses écrits, littéraires et théoriques, restent méconnus.

Carlos Palombini et Sophie Brunet ont entrepris de rassembler des textes rédigés pendant la guerre et portant sur l’esthétique et la technique des arts-relais. Titré Essai sur la radio et le cinéma, ce livre est le fruit d’un véritable travail d’archéologie dont les strates sont exposées dans les annexes afin de pouvoir remettre dans leur contexte les documents sélectionnés.

Pierre Schaeffer opère une classification des objets et des procédés radiophoniques, ébauchant une science des formes de ces médias dont il souligne l’innovation. Avec une question centrale : comment mesurer les potentialités de ces nouveaux moyens mécaniques mis à la disposition de l’Art, comment évaluer le rapport qui existe entre ces possibilités de transmission et ces possibilités de création

Pierre Schaeffer souligne aussi l’omniprésence de la radio et du cinéma, cette manière de monopoliser le temps et espace. Les dons du sorcier et du thaumaturge sont les leurs : l’ubiquité et la simultanéité… Ce sont déjà des « machines de virtualité », car ils ne transmettent pas l’objet, mais son image, ni les sons, mais une modulation. D’où le distinguo entre les « arts-relais » (i.e. de transmission / déformation / information) dont relèvent la radio et le cinéma par rapport aux arts classiques qui sont « directs ». Des arts-relais complémentaires de l’art du langage qui a pouvoir sur l’abstrait tandis que ces artefacts ont réellement pouvoir sur le concret.

Difficile à l’heure de la convergence des « nouvelles technologies de l’information » de ne pas voir au travers de ces propos tenus au mitan du 20ème, alors que le téléphone et l’informatique n’ont pas encore pleinement le droit de cité, le spectre du multimédia et d’Internet que Pierre Schaeffer ne peut pas encore clairement anticiper.

Pierre Schaeffer, Essai sur la radio et le cinéma : esthétique et technique des arts-relais 1941 – 1942 (édition établie par Carlos Palombini & Sophie Brunet), (Éditions Allia). > www.alliaeditions.com

 

Laurent Diouf
publié dans MCD #60, sept.-oct. 2010