«

»

Laurent Genefort

omaleOMALE

Il nous a fallu tout l'été pour lire la réédition de l'œuvre-phare de Laurent Genefort, Omale. Deux mille pages réparties sur 2 tomes, qui reprennent les 3 premiers volumes de ce cycle — Omale, Les conquérants d'Omale, La muraille sainte d'Omale — et des nouvelles afférentes. À l'image de cette somme, le monde créé par Laurent Genefort est gigantesque. En fait, c'est tout un univers qui est contenu dans un artefact démesuré, étoile comprise ! En langage scientifique, cela s'appelle une sphère de Dyson. Pour cet éminent physicien, c'était une hypothèse de travail pour spéculer sur l'idée de "biosphère artificielle", signe d'une civilisation extraterrestre éventuellement détectable via les rayonnements infra-rouges… Pour les écrivains de science-fiction, c'est un formidable postulat pour développer des histoires sans fin. Pour Laurent Genefort, c'est la pierre angulaire d'un monde où doivent co-habiter, non sans peine, des humains et deux autres races (les Chiles et les Hodgqins), le cadre de rivalités qui nourrissent de nombreuses péripéties, la source de systèmes sociaux et de techniques atypiques, le ressort d'une exploration au sein d'un éco-système étrange, d'interrogations sans relâche sur la raison d'être de cette sphère et de ses constructeurs…

Laurent Genefort, Omale 1+2 (ré-édition Omale, Les conquérants d'Omale, La muraille sainte d'Omale + Nouvelles) (Folio SF)

 

Laurent Diouf
publié dans MCD #79, sept.-nov. 2015