«

»

Neil Gaiman

Des choses fragiles
Neil Gaiman nous gratifie de quelques nouvelles et merveilles transgenres via Des choses fragiles. Malgré son aspect un peu "fond de tiroir" de par la diversité des styles et des textes proposés (novela, poèmes, etc.), cette anthologie contient plusieurs pépites comme "Une étude en vert" qui répond à une double-contrainte : "mixer" l'univers de Sherlock Holmes et Lovecraft ! Ou bien encore "Amères moutures", "Les autres" (le piège sans fin d'un purgatoire "démoniaque"), "Le cartographe" (thème borgésien s'il en est), "L'oiseau soleil" (une histoire à la R.A. Lafferty), "Le monarque de la vallée" (avatar d'American Gods écrit à la demande de Robert Silverberg) ou "Golitah" (courtes variations autour de la thématique du film Matrix).

Neil Gaiman, Des choses fragiles (Au Diable Vauvert)

Laurent Diouf
publié dans MCD #53, juillet-août 2009