«

»

Michel Pagel

L'œuvre du Diable
De nos jours, il se passe aussi de drôle de choses : le fils de Dieu — un dénommé Julien Nomade à la moralité douteuse — et la fille du Diable — un brin névrosée et aigrie, il faut bien le dire… — sont inexorablement amenés à mêler leur destin sous l'impulsion d'une force irrésistible… Mais leurs géniteurs et ceux qui les servent via des églises et des sectes (redondance), ne l'entendent pas de cette oreille. Ni de l'autre, d'ailleurs… C'est que leur union mettrait fin à leurs chapelles respectives et au pouvoir qu'ils en tirent… Imaginez le bouleversement qui en résulterait… Résultat, ces charmants tourtereaux ont une flopée d'organisations à leur trousse. À commencer par le Rex Tremendae, une sorte d'Opus Dei en pire (c'est malheureusement possible)… Et puis Dassin, un tueur à gages en proie au doute existentiel; ce qui a pour effet de l'immuniser contre la magie ! Et d'autres que l'on a, pour certains, aussi croisés dans les épisodes précédents de cette comédie inhumaine écrite par Michel Pagel. Ce nouveau volet, intitulé L'œuvre du Diable devant théoriquement conclure cette fresque "endiablée"…

Michel Pagel, L'œuvre du Diable (Millénaires)

Laurent Diouf
publié dans MCD #21, septembre 2004