«

»

Mélanie Fazi

Serpentine
Mélanie Fazi est une auteure malheureusement peu connue malgré de multiples consécrations. Son recueil de nouvelles Serpentine, qui fait l’objet d’une réédition en format poche chez Folio SF, a ainsi été couronné du Grand Prix de l’Imaginaire en 2005. Préfacée par Michel Pagel qui rend hommage à la qualité de l’écriture, cette anthologie se rattache à ce qu’il est désormais convenu d’appeler de la transfiction. L’éditeur parle de fantasy urbaine, ce qui n’est pas faux non plus, au regard des histoires où surgissent, au détour d’un décor on ne peut plus familier (aire d’autoroute, couloir de métro, restaurant grec…), les spectres d’une réalité ou d’un passé qui mettent les chairs à vif… Une atmosphère trouble qui joue également sur le contraste entre des regards parfois « naïfs », ou du moins innocents, portés sur le monde et la froide désillusion des forces implacables de quelques univers parallèles et obscurs…

Mélanie Fazi, Serpentine (Folio SF)

Laurent Diouf
publié dans MCD #57, mars-avril 2010