«

»

John Wyndham

Le jour des Triffides
Trois jours… Peut-être un peu plus… Bill Masen ne sait pas exactement combien de temps il s'est écoulé depuis son admission à l'hôpital. Toujours est-il que, lorsqu'il se réveille dans sa chambre, il devine confusément que quelque chose ne tourne pas rond. L'endroit est quasiment désert. Dehors, les gens errent comme des zombies. L'humanité est devenue aveugle depuis qu'une comète a disséminé ses débris dans le ciel, engendrant ainsi le début d'une invasion du troisième type. Des monstres verts, bien entendu… mais il s'agit de plantes ! Des organismes végétaux de tailles démesurées, venimeux et capables de "coloniser" une surface à vitesse grand V. Et la fin, catastrophique, semble inéluctable. Un classique du genre : Le jour des Triffides de John Wyndham méritait bien d'être réédité. À ranger, si ce n'est déjà fait, précieusement aux côtés d'autres récits apocalyptiques de même "nature" comme Le monde vert de Brian W. Aldiss ou Encore un peu de verdure de Ward Moore…

John Wyndham, Le jour des Triffides (rééd. Folio SF)

Laurent Diouf
publié dans MCD #39, mars-avril 2007