«

»

Greg Egan

gregegan1AXIOMATIQUE

Dix-huit. C'est le nombre d'histoires que contient Axiomatique de Greg Egan. Chacune d'elles est une petite bulle d'étonnement psychologique et de dépaysement technologique. Une singularité au milieu d'un océan de thématiques. Dans le genre inventaire à la Prévert, nous avons ainsi le récit d'un enlèvement "à venir" mais dont la probabilité est énoncée par l'existence (prohibée) de scanner d'identité, d'un "cristal qui songe", de modifications génétiques qui créent un eugénisme d'un nouveau genre, d'un applicateur neural permettant d'affronter "sereinement" le grand saut dans l'au-delà (il est à noter que chez Egan, les implants s'enfoncent vigoureusement dans la narine…), d'un homme enceint et, inversement, d'une femme temporairement porteuse du cerveau de son mari en attendant une greffe "corporelle" (la "gestation" étant estimée à 2 ans), d'un virus plus redoutable que le VIH, de distorsions temporelles qu'il s'agit de conjurer en éliminant des personnes indésirables (enfin, si possible…) et d'un protocole d'échange corporel ouvrant de nouvelles perspectives sexuelles…

Greg Egan, Axiomatique (Le Bélial')

 

Laurent Diouf
publié dans MCD #37, nov.-déc. 2006