«

»

Dominique Moulon

dmoulonART ET NUMÉRIQUE

Quatre ans après son premier livre, Art Contemporain Nouveaux Médias, Dominique Moulon signe un nouvel ouvrage préfacé par Norbert Hillaire sur la convergence de l’art et du numérique — et non pas sur l’art numérique — désormais en résonnance. Aujourd’hui, nombreuses sont les œuvres initiées grâce à un moteur de recherche ou un appareil mobile. Les pratiques artistiques et usages amateurs, en réseau, s’entremêlent. Pour faire œuvre, des artistes détournent les médias sociaux que tous nous nous approprions. Car les cultures du numérique sont aujourd’hui très largement partagées.

Quant au medium numérique qui, dans les musées ou centres d’art n’est dorénavant plus réservé à la scénographie, il devient la matière même d’œuvres résolument contemporaines. L’art et le numérique sont des langages qui se fondent pour nous offrir les possibles lectures des sociétés qu’ils interrogent ou documentent. Sans omettre les publics, y compris les collectionneurs, qui s’émancipent des standards du marché et qui, maintenant plus que jamais, sont prêts à accueillir cette fusion de l’art et du numérique.

Faisant suite à une série d’expositions proposée en 2015 à la Maison Populaire à Montreuil, Dominique Moulon articule son analyse autour de trois « catégories » — Convergence, Ré-émergence, Conséquence. Plutôt qu’une typologie de l’art du numérique, c’est avant tout un regard sur la réception des œuvres, sur l’interaction avec le public, sur les technologies et la résurgence de pratiques artisques « anciennes » qui se métamorphosent ou ressurgissent selon de nouvelles modalités. Sachant qu’à l’heure du « post-internet » où le numérique est omniprésent, il n’est, de fait, plus un « critère distinctif » signalant une pratique artistique singulière.

Ce panorama est illustré par un aperçu des créations, notamment, de Samuel Bianchini, Du Zhenjun, Cory Arcangel, Jacques Perconte, Aram Bartholl, Valérie Belin… Et des entretiens avec des curateurs, directeurs de festivals, théoriciens, collectionneurs, directeurs de galerie, etc. Dont Christine Schöpf, Wolf Lieser, Lev Manovich, Domenico Quaranta, Régine Debatty, Hampus Lindwall, Alessandro Ludovico… Des entretiens dont les lecteurs de MCD reconnaîtront la forme puisque Dominique Moulon, enseignant, critique d’art et commissaire d’exposition, est aussi un de nos collaborateurs de longue date.

Dominique Moulon, Art et numérique en résonnance, La Maison Populaire / nouvelles éditions Scala, 2015. > www.editions-scala.fr

 

Laurent Diouf
publié dans MCD #81, mars-mai 2016