«

»

Crystal Distorsion

CRYSTAL DISTORSION
« The Things I4m Not Supposed To Do… »
(Expressillon)

Étonnant ! Pour vraiment apprécier cet album, il faut complètement faire abstraction du passé de Simon, ex-Spiral Tribe. Rien, ou presque, ne pouvant ici s’assimiler aux « rythmes répétitifs » que Crystal Distorsion a pu (et peut encore) enchaîner dans les frees (cf. l’anthologie Network 23) ou bien dans des soirées « overground »… Le rythme a beau être bien marqué, sa structure est beaucoup moins binaire que ce que l’on pouvait attendre (redouter ?). C’est plus breakbeat que hardcore, dub et elektro que hard-tek… Et puis surtout, il y a plein d’inserts, de gimmicks et de samples, qui viennent se greffer sur des intros impromptues et des inter-mixes cinématographiques pour barioler des textures synthétiques et groovy. Des pirouettes stylistiques qui peuvent être fun, aussi parfois, tout restant efficace (« OH51″, Only wish », « Car chase », « Bahm, bahm, bahm », « Supa skat »)… En un sens, cet habillage donne à l’ensemble un petit côté Meat Beat Manifesto que l’on n’attendait absolument pas de sa part, qu’il n’était effectivement pas supposé faire… Heureuse et agréable surprise, donc, que cet album-studio qui démontre en outre un sens aigu de l’écriture…

Laurent Diouf
publié dans MCD #19-20, juillet-août 2004