«

»

Crystal Distorsion

CRYSTAL DISTORSION
"The Things I4m Not Supposed To Do…"
(Expressillon)

Étonnant ! Pour vraiment apprécier cet album, il faut complètement faire abstraction du passé de Simon, ex-Spiral Tribe. Rien, ou presque, ne pouvant ici s'assimiler aux "rythmes répétitifs" que Crystal Distorsion a pu (et peut encore) enchaîner dans les frees (cf. l'anthologie Network 23) ou bien dans des soirées "overground"… Le rythme a beau être bien marqué, sa structure est beaucoup moins binaire que ce que l'on pouvait attendre (redouter ?). C'est plus breakbeat que hardcore, dub et elektro que hard-tek… Et puis surtout, il y a plein d'inserts, de gimmicks et de samples, qui viennent se greffer sur des intros impromptues et des inter-mixes cinématographiques pour barioler des textures synthétiques et groovy. Des pirouettes stylistiques qui peuvent être fun, aussi parfois, tout restant efficace ("OH51", Only wish", "Car chase", "Bahm, bahm, bahm", "Supa skat")… En un sens, cet habillage donne à l'ensemble un petit côté Meat Beat Manifesto que l'on n’attendait absolument pas de sa part, qu'il n'était effectivement pas supposé faire… Heureuse et agréable surprise, donc, que cet album-studio qui démontre en outre un sens aigu de l'écriture…

Laurent Diouf
publié dans MCD #19-20, juillet-août 2004