«

»

Crooklyn Dub 3

CROOKLYN DUB OUTERNATIONAL
« Certified Dope, Vol. 3 »
(WordSound)

Toutes proportions gardées et hors des connivences qui unissent Skiz Fernando à Adrian Sherwood, s’il est un label actuel comparable à ce que fût On-U Sound, c’est certainement WordSound. Un son. Un style. Une production. Une philosophie. Un collectif. Un design. Etc. On pourrait multiplier à loisir les éléments qui indiquent que nous avons affaire à une structure de référence. Mais WordSound est déjà rentré dans l’histoire du dub pour avoir perverti la bass-music avec le hip hop, pour avoir fait la jonction entre l’illbient et le post-drum-n-bass; façon weird-breakbeat / mid-tempo cher à Scorn. Il en résulte du dub sombre et urbain. Trash. Épais comme le brouillard qui recouvre New York. Gluant comme un plat de spaghettis trop cuit. Slurp ! Vous reprendrez bien un peu de Blood… Ce troisième chapitre des œuvres dubalistiques de ces lascars de Brooklyn déverse aussi les breaks, beats and basses de Roots Control, Spectre, Slotek, The Bug (Kevin Martin), Twilight Circus, Lovecraft Technologies et Bill Laswell sur fond de samples décadents.

Laurent Diouf