«

»

Concord Dawn

CONCORD DAWN
"Chaos By Design"
(Uprising Records)

Allez, pour une fois, vantons-nous un peu… Dès l'année 2000, le duo néo-zélandais Concord Dawn figurait sur nos playlists avec leur premier album éponyme qui nous avait littéralement cloués par sa "force obscure". L'année suivante, Matt Harvey & Evan Short avaient récidivé en sortant un autre manifeste drum-n-bass du même acabit, c'est-à-dire dark, speed et mental. Encore sous le coup de cette deuxième salve, nous les "soumettions à la question" dans une interview parue dans Coda en juin 2002… C'était juste au moment où ils accédaient, à juste titre, à une reconnaissance internationale : toute l'intelligentsia drum-n-bass — de Klute à Dieselboy en passant par Kemal, Dom & Roland, Goldie et Black Sun Empire — s'est progressivement emparée de leurs titres pour les inclure dans leur mixes. Et ils ont depuis signé notamment sur Timeless, Freak Recordings et Metalheadz. Bref, leur réputation est faite, mais, entre temps, ils ont perdu un peu de leur mordant. Certes, il y a toujours des nappes sombres et symphoniques en intro ("Broken eyes"), des basses pachydermiques et des breaks qui cassent puis relancent de plus belle le tempo. Mais les vocaux se font plus insistants : pas moins de 5 featurings sur ce tout nouvel opus (dont Tikki Taane et Holie Smith). Les rythmiques sont plus rondes. Et les mélodies plus légères, et surtout plus lumineuses, finissent par dissiper les ténèbres qui nimbaient leurs premières compos. Un changement de style et de son qui les rapprochent de ce que fait de Logistics par exemple. Après tout pourquoi pas, c'est très bien aussi !

Laurent Diouf
publié dans MCD #124, juillet-août 2006