«

»

Chessie

CHESSIE
« OverNight »
(Plug Research)

Stephen Gardner a résolu la quadrature du cercle ! À savoir générer une sorte de néo-cold-wave gorgée d’effets électroniques (« K Tower », « Pantograph up », « Cross harbor interchange »)… À partir de trois accords de guitare mis en boucle, d’un travail sur bande et sequencer, il met en place avec l’aide de Ben Bailes d’excellentes ritournelles aux réminiscences « curiennes » (« Dayligth ») qui font l’économie de boîte à rythmes au profit d’un subtil jeu sur les basses fréquences. Ses loops « électrostatiques » sont aussi à rapprocher, par exemple, des petites pièces mélodiques irréelles de Novisad… Ni post-rock, ni pop moderne, Chessie est en quelque sorte le chaînon manquant entre une certaine tradition instrumentale et l’avant-garde numérique (« Electro-Motive », « Eye and smile »). Mais, fasciné par le monde ferroviaire, Stephen Gardner préfère parler de musique pour train de nuit…

Laurent Diouf