«

»

Caspa & Rusko

CASPA & RUSKO
/ FabricLive.37
(Fabric London)

Ce trente-septième volume de cette excellente série de mixes a une histoire un peu particulière. À l'origine, ce devait être une sélection du duo Justice. En (in)dignes représentants de la dite "french touch", ils se sont fourvoyés dans le kitsch, le mauvais goût et la ringardise à un degré rare. Proposer du disco de pacotille et de la variété française à ce prestigieux club-label anglais, il fallait oser ! Stupéfiant de bêtise et d'arrogance. Inutile de dire qu'ils ont été recalés d'office. Sans appel. On s'en étrangle encore de bonheur, tant cette scène nous a toujours donné de l'urticaire… En lieu et place, donc, c'est un autre tandem qui assure un set, musicalement aux antipodes puisqu'il s'agit de dubstep très ancré dans la culture dub / ragga. En d'autres termes, moins abstrait et rugueux que certaines productions du genre, bien que certains titres apportent leur lot de broken-beats et d'arrangements dézingués, plus on avance dans le déroulement de leur mix. Mais, surtout au début, le flot de breakbeat et la surcharge de la basse placent Caspa & Rusko dans le sillage de Tayo par exemple… Un seul reproche, ils se servent un peu trop au passage, n'accordant finalement que peu de place à des productions extérieures. Néanmoins, sur les 29 séquences de leur set, on voit apparaître Distance, The Others, Skream, D1, Matty G et ConQuest avec lequel ils concluent tout en finesse. Magistral.

Laurent Diouf
publié dans MCD #45, mars-avril 2008