«

»

Laurent Whale

lwhaleAUTOGIRE

Les étoiles s’en balancent de Laurent Whale est le livre idéal pour renouer avec la science-fiction dans MCD. Raccord avec notre dossier thématique, c’est essentiellement une histoire « vue du ciel », racontée avec beaucoup de scènes aériennes, centrée autour d’un pilote d’autogire, un dénommé Tom Costa. Un récit post-apocalyptique, façon Mad Max.

Même problématique, ou presque : société en ruine, effondrement des institutions, camps retranchés, hordes barbares, pénurie d’alimentation, carburant de substitution, gamin perdu, loi du plus fort, véhicules trafiqués, technologie de survie…

Tout y est. C’est notre futur proche, nous sommes en 2065. Le « crash de Babylone » a eu lieu, mais nulle explosion nucléaire ou virale, juste une implosion sous l’effet conjugué de la crise économique et des catastrophes écologiques. Mais au lieu de nous transporter dans une lointaine et improbable contrée désertique, Laurent Whale situe ses héros en France; en Seine et Marne plus précisément. Et ce n’en est que plus réaliste.

Roman d’aventures précédemment édité par Rivière Blanche (avec vignettes et illustrations dans cette première édition), puis en version légèrement remaniée chez Critic, il en existe une « suite » intitulée Les Damnés de l’asphalte, avec les mêmes héros qui rempilent quinze ans après l’Invasion venue du Nord…

Laurent Whale, Les étoiles s’en balancent (rééd. Folio SF, 2015)

 

Laurent Diouf
publié dans MCD #78, juin-août 2015