«

»

1.8.7.

1.8.7.
« The Cities Collection »
(Liquid Sky)

Vous vous souvenez de When Worlds Collide ? Eh bien, ce nouvel album est aussi puissant que ce précédent forfait. Peut-être même encore plus efficace, car plus recentré sur les rythmiques. Joe Lesesne, Jordana LeSesne productrice émérite, nous balance sans sommations neuf longs titres de jungle surpuissante. De la drum-n-bass racée, ample, speed et chaude. Sans excès de maquillage sonore, ni d’effets stylistiques outranciers. Juste une combinaison de breakbeats qui déferlent sur une ligne de basse affirmée. Une énergie brute. Il arrive qu’une pause relance de plus bel cette cavalcade endiablée. Mais c’est à peine si, de-ci, de-là, viennent s’ajouter une ou des gimmicks verbaux et un sample. Comme des tags… Histoire, de signaler les villes auxquels font référence les titres des morceaux (“Hollywood”, “New York”, “Miami”, “San Francisco”, etc.). Inutile de dire que les quartiers que nous fait visiter ce disque ne font pas partie de l’itinéraire du circuit touristique : 1.8.7. est le code que les cops emploient pour désigner un homicide !

Laurent Diouf